Retour au village : jeunesse et pouvoirs en Côte d’Ivoire - Léo Montaz

Parutions

Karthala, 2020

Collection : « Les Afriques »

L'auteur
Léo Montaz :
Léo Montaz est docteur en ethnologie. Il enseigne aujourd’hui la science politique à l’Université de Lille et mène ses recherches en Côte d’Ivoire en tant que membre du Centre d'Études et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (CERAPS). Il est également membre de l’ANR Post-War Agrarian Capitalism :  A Comparative Perspective (PWACCOP), au sein de laquelle il analyse le rôle des économies rurales dans les trajectoires de crise politique.

L'ouvrage
Editions : Lien internet : Karthala
ISBN : 9782811127473
Nombre de pages : 262

Description
Ce livre s’intéresse à la jeunesse rurale au coeur du conflit sociopolitique ivoirien.

Il s’appuie sur une enquête ethnographique menée dans les villages bété de la région de Gagnoa (2012-2018), dans le Centre-Ouest du pays.

En suivant le parcours de nombreux jeunes gens qui ont quitté la ville pour s’installer dans leur village d’origine, Léo Montaz retrace l’émergence de la jeunesse comme catégorie politique dans cette région.
Il interroge également les processus d’individualisation des jeunes ruraux, trop souvent renvoyés à la catégorie de cadets sociaux, et retranscrit les profonds bouleversements qu’ont connus les arènes villageoises sous les effets conjugués de la crise de l’économie de plantation, des tensions de l’ivoirité et des violences de guerre.
Il analyse enfin la multiplicité des registres d’opposition mobilisés par ces jeunes, à l’échelle nationale comme micro-locale, en particulier les critiques de la gérontocratie, du clientélisme et des différents conservatismes qui régissent la vie politique ivoirienne.

Léo Montaz propose ainsi une relecture de l’histoire et de la crise ivoiriennes sous l’angle des tensions intergénérationnelles au village. En étudiant les résistances et l’ambivalence du positionnement de la jeunesse, il montre la difficile quête d’émancipation des jeunes en Afrique.