Calendrier des autres séminaires

Le séminaire SEMINAIRE SPI - Sociologie politique de l’international   se tiendra en ligne, un mercredi par mois, de 17h à 19h.

Programme du Séminaire : "ICI"

Les informations de connexion et les articles ou chapitres présentés par les intevernant.e.s seront envoyés prioritairement via la liste diffusion du séminaire, à laquelle vous pouvez vous inscrire sur ce lien :  https://groupes.renater.fr/sympa/info/sociopo-international. Le séminaire est bilingue :les interventions et les questions des participant.e.s pourront être en anglais et en français.

Objectifs du séminaire : Le séminaire SPI a pour objectif de rassembler dans le champ académique français les travaux récents qui s’inscrivent en sociologie politique de l’international.

Il s’agit de créer un espace de socialisation pour les jeunes chercheur.e.s voulant participer à cette normalisation des objets transnationaux par les sciences sociales. Ce séminaire voudrait ainsi réunir des travaux qui partagent une approche relationnelle et historiquement située d’objets de recherche engageant une réflexion sur l’ordre international, et construits sur la base d’enquêtes empiriques (observations, entretiens, archives, enquêtes ethnographiques).

L’objectif est de contribuer au décloisonnement d’espaces académiques qui travaillent la question de l’international dans une perspective de sciences sociales : sociologie des élites, sociologie politique de l’économie, de la sécurité, ou des organisations internationales, histoire connectée, études postcoloniales, anthropologie, relations internationales, études du développement, ou encore les travaux adoptant une perspective aréale (telles que l’étude des mondes arabes, de l’Amérique latine...), etc.
Il s’agit ainsi de dépasser les logiques propres à ces différents espaces disciplinaires et/ou thématiques pour favoriser des échanges plus transversaux.

Le séminaire entend également fonctionner comme un espace d’internationalisation. Partant des difficultés auxquelles les jeunes chercheur.e.s peuvent être confronté.e.s dans leur tentative de dialogue avec les espaces académiques internationaux, l’objectif est d’explorer collectivement   les   possibilités pertinentes de discussion avec des institutions, revues,associations à l'étranger et d’améliorer la diffusion de connaissances sur les champs académiques étrangers.

Le séminaire s’intéressera également aux contraintes pratiques et matérielles des terrains “internationaux”, mais aussi aux moyens d’apprivoiser ces contraintes pour faciliter l’élaboration de stratégies de recherche multi-situées.  

Cette démarche d’internationalisation passera aussi par l’invitation d’intervenant.e.s étrangères.ers, par la discussion de littératures étrangères et leur confrontation aux débats en cours en France, dans le but notamment de mutualiser les bibliographies constituées au fil des séances. L’ambition est ici de nourrir des échanges transnationaux en restant attachés à une conception unitaire des sciences sociales.

Enfin, le séminaire voudrait promouvoir des débats réflexifs sur la production de savoirs à partir d’objets transnationaux, notamment autour des enjeux liés aux processus d’enquête, à l’administration de la preuve et aux méthodes d’écriture. Un intérêt particulier sera porté aux rapports de domination dans la production “globale” des sciences sociales, à leurs usages et à leurs transformations.

Le Séminaire autour de la question de l'"inclusion" dans l'action publique
est un séminaire CERAPS/CURAPP et LIA-PRINciPe.

1ère séance : le jeudi 14 janvier 2021 de 15h00 à 17h00

Séminaire en visio-conférence

Si possibilité du séminaire en présentiel, celui-ci aura lieu au Ceraps - Salle R3.48

L'invité : Vincent Dubois
qui inaugurera dans cette séance le cycle (sur deux ans) du séminaire.

Sociologue et politiste, Vincent Dubois, est membre du laboratoire SAGE (UMR CNRS 7363). il est actuellement professeur à l’Institut d’études politiques de l’université de Strasbourg, où il dirige le master Sciences sociales du politique.

Discutantes : Anne-Cécile Douillet (CERAPS) et Clara Deville (CURAPP)